Après les Commissaires du Gouvernement et leurs substituts, c’était le tour de plusieurs représentants de syndicats, de chauffeurs de taxis-motos et des organisations communautaires de base de discuter avec le locataire de la Primature. C’était l’occasion pour le PM de facto de brandir de nouvelles promesses tout en les invitant à se regrouper davantage aux fins de pouvoir bénéficier plus facilement des avantages sociaux.

Ce mardi 6 septembre 2022, le Premier Ministre, Ariel Henry, a discuté avec un groupe constitué de représentants d’organisations syndicales, de chauffeurs de taxis-motos et d’organisations communautaires de base. Accompagné des Ministres de l’intérieur et des collectivités territoriales, du Ministre des affaires sociales et du travail, le PM a discuté de la crise du carburant, du marché noir, du commerce illicite et de l’ajustement du prix de ce produit à la pompe.

Au courant de cette réunion, M. Henry a promis d’adopter tout un ensemble de mesures dans un bref délai pour rendre disponible le carburant dans les pompes de service, à mettre en œuvre un programme d’apaisement social au bénéfice des membres de la population les plus vulnérables et les plus démunies, à lutter contre l’extrême pauvreté et à favoriser une rentrée des classes dans les meilleures conditions possibles. Il en a profité pour les inviter à se regrouper davantage afin de pouvoir accéder à certains services sociaux de base dont l’assurance santé.

Pour conclure, le Chef du Gouvernement a lancé un appel au calme, notamment, aux chauffeurs de motos-taxis qui ne doivent surtout pas céder aux incitations à la violence, aux manipulations politiques qui sapent la stabilité et l’État de droit que prône, sans relâche, le Gouvernement .