Grève illimitée pour forcer Jovenel Moïse à respecter la Constitution

Les juges de tous les tribunaux et des Cours de la République entreront en grève le lundi 15 février 2021. Objectif : forcer Jovenel Moïse à respecter la constitution.

Les juges mettent la pression pour faire respecter la constitution, leurs boussoles. Des représentants de plusieurs associations des magistrats du pays dont ceux de l’Association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH), des professionnels des magistrats et ceux de l’association des juges de paix ont annoncé une grève illimitée pour forcer Jovenel Moïse à respecter la constitution. Cet arrêt de travail débutera le 15 février prochain.

Les professionnels des associations susmentionnées ont un grief contre Jovenel Moïse qui, selon eux, viole, comme bon lui semble, la loi mère du pays en mettant en retraite illégalement trois juges de la Cour de cassation.

«Nous demandons à tous les juges qui respectent la constitution et les conventions ratifiés par le pays d’observer un arrêt de travail le lundi 15 février pour forcer le président Jovenel Moïse à respecter la constitution. L’arrestation du juge Yvickel Dabrésil, la révocation illégale des juges et du greffier Christophe Esperance…,ces actions ont été faites en marge de la constitution de 1987 soulignent les représentants de ces différentes organisations.

Les magistrats grévistes s’adressent au président et au vice-président de la Cour
Dans la même optique, les magistrats grévistes ont demandé à Me René Sylvestre , président de la Cour et à Me Jean Claude Theogène , le vice-président de s’opposer catégoriquement à la prestation de serment des nominés.

2 comments

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here