Dossier de Jovenel Moïse: des anciens serviteurs du regime PHTK attendus au cabinet d’instruction

Léon Charles, Rockfeller Vincent et Claude Joseph sont invités la semaine prochaine au Palais de Justice de Port-au-Prince dans le cadre du dossier de l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse. Le PDG d’Oli rent-a-car, quant à lui, est frappé par une mesure d’interdiction.

L’investigation se poursuit à pas de tortue. L’ancien DG a.i de la Police nationale et actuel représentant d’Haïti à l’OEA, Léon Charles, l’ex ministre de la Justice et de la sécurité publique, Me Rockfeller Vincent , et l’ancien premier ministre Claude Joseph ont reçu l’invitation du cabinet d’instruction.

Indexés dans ledit dossier, ces anciens fonctions de l’État sous le régime PHTK deuxième version auront, selon plusieurs sources dignes de confiance, à se présenter le 14 et 15 décembre 2021 au bureau du magistrat instructeur, Me Garry Orelien.

Dans la foulée, le President directeur général (PDG) de la compagnie de l’occasion Oil rent-a-Car ,Oli Damus est interdit ,à son tour , de quitter le pays suivi d’un mandat d’amener emis par le juge d’instructeur Garry Orelien.

Le nom de l’ancien premier et ministre des Affaires étrangères qui a été congédié récemment, Claude Joseph doit également répondre à l’invitation du juge la semaine prochaine selon les mêmes sources.

Environ 5 mois après l’assassinat du président , l’instruction est au point ”mort ” Entre-temps plus d’une vingtaine de personnes de différentes nationalités croupissent au pénitencier national en attendant une décision judiciaire.