Après les Cayes, AAA et PEN entendent poursuivre la mobilisation au Cap-Haïtien

Le Protocole d’Entente Nationale (PEN) et Ayiti an Aksyon ne comptent pas lâcher prise dans leur lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance. Une nouvelle manifestation est annoncée au Cap-Haïtien le jeudi 30 juin.

Youri Latortue et consorts poursuivent leur périple. Après Gonaïves, Hinche et Cayes, les responsables du Protocole d’Entente Nationale (PEN) et Ayiti an Aksyon (AAA) ont annoncé, lundi 28 juin 2022, la tenue d’une manifestation prévue pour le jeudi 30 juin dans la métropole du Nord, à Cap-Haïtien.

L’objectif principal n’a pas changé : exprimer leur grogne contre la corruption qui gangrène l’administration publique et lutter contre la mauvaise gouvernance du gouvernement dirigé par Ariel Henry ayant pour effets l’insécurité, le blackout, la cherté du coût de la vie, etc. Bientôt un an après son arrivée à la primature, le Neurochirurgien n’n’a pas pu délivrer la marchandise.

Etant signataire de l’accord de Montana dont le bureau de suivi cherche ”désespérément ” un terrain d’entente avec les signataires de l’accord du 11 septembre, PEN semble définitivement opter pour la mobilisation populaire. Les responsables de cette structure ont tant bien que mal rallumé le flambeau de la mobilisation.

Par ce geste, PEN tourne-t-il le dos à l’accord de Montana ? Ceux qui se sont engagés dans cet accord ont-ils les moyens de leur politique ?

Aux Gonaïves, à Hinche et aux Cayes les appels à manifester lancés par l’ancien Sénateur de la République, Youri Latortue, et consorts ont été accueillis par des milliers de personnes. Le dimanche 3 juillet prochain, ils vont tenter un pari dans le département du Nord du pays, au Cap-Haïtien. La population répondra-t-elle à l’appel ?