Haïti entame le processus de se doter des vaccins anti Covid-19

En conseil des ministres le 16 mars 2021, l’exécutif a pris une résolution relative à l’introduction du vaccin contre le Coronavirus en Haïti. Il entérine à cet effet les démarches entreprises par le ministère de la santé publique et de la population (MSPP) y relatives.

Haiti n’a pas connu la rage de la Covid-19. Cela ne l’empêche pas pourtant à prendre les mesures qui s’imposent. Cette semaine, le gouvernement haïtien avait annoncé, entre autres mesures, la disposition prise pour se procurer du vaccin anticovid-19 en vue de protéger la population.

Les considérants sont importants dans cette résolution prise en conseil des ministres au début de la semaine. Et fort de cela, le gouvernement décide finalement qu’il est nécessaire pour le pays de disposer de ce vaccin au bénéfice de tous.

Vers cette procuration, l’exécutif dit entériner les démarches entreprises par le MSPP. “Le conseil donne son accord pour la réception des vaccins dans les conditions stipulées dans le document de soutien de l’Alliance Globale et l’immunisation (GAVI)”, lit-on dans l’article 2 de la résolution.

Face à la rage de cette pandémie et de la diligence que font montre les autres pays dont la République Dominicaine, Haïti n’entend pas laisser le train filer. À cette fin, il déploie ses stratégies en vue de s’en procurer. “Le Conseil des Ministres autorise le Ministère de la Santé publique et de la Population et le ministère de l’Économie et des Finances à signer l’accord type d’indemnisation et tous autres documents constitutifs du dossier de la demande de vaccin”, precise-t-il.

À l’administration du Vaccin la population endosse tout ce qui advienne

Dans l’article 2 de cette résolution, l’exécutif précise que l’administration du vaccin n’est pas obligatoire, cependant, tout volontaire qui s’est fait vacciner assumera toutes les conséquences. “Il demeure entendu
que ces vaccins ne seront pas obligatoires et que les récipiendaires devront signer un formulaire de désistement de toute poursuite contre les fabricants et l’État en cas de manifestation d’effets indésirables graves suite à l’administration du vaccin”, précisent les autorités.

Il est à rappeler que le pays a eu la chance de ne pas être frappé de plein fouet par cette pandémie. Cependant, l’État haïtien avait commandé des matériels pour environ 18 millions de dollars US. Sans une mise à jour confirmant que le pays est menacé, le pouvoir décide de faire le plein en matière de vaccin contre la Covid-19 pour éviter le pire.