Dossier d’assassinat de Jovenel Moïse: Jean Laguel Civil arrêté, Mme Windelle Coq interdite de quitter le pays

La Police Nationale d’Haïti a procédé à l’arrestation de Jean Laguel Civil ce lundi après-midi. Mme Windelle Coq-Thélot qui fait également l’objet d’un mandat d’arrêt est interdite en outre de quitter le pays. Ces mesures interviennent dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a passé des instructions formerlles aux agents de la Police Nationale d’Haïti pour rechercher et amener en état par-devant le Parquet de Port-au-Prince, l’ancienne juge de la Cour de Cassation, Mme Windelle Coq-Thélot et l’ancien Coordonnateur de la sécurité du president de la République, Jean Laguel Civil.

Conformément à ce mandat, les agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) ont procédé, le lundi  26 juillet 2021 à l’arrestation de  l’inspecteur divisionnaire, Jean Laguel Civil, a confirmé une source policière. Il est pour l’instant en garde à vue.

Parallèlement, l’ancienne juge de la Cour de Cassation Mme Windelle Coq-Thélot qui est également dans le collimateur du Commissaire du gouvernement, Me BedFord Claude, est frappée par une mesure d’interdiction de quitter le pays par toutes les voies, a-t-on appris.

Ces derniers auront à répondre, aux questions du Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince eu égard à des charges retenues à leur encontre dans le dossier relatif à l’assassinat brutal du défunt président.

Auditions

Dans la foulée, le sénateur Steven Irvenson Benoit et Youri Latortue avaient déjà répondu à l’appel du Parquet de Port-au-Prince quelques jours après l’exécution de l’ancien Chef d’État de la République, déclarant que le CG a frappé à la mauvaise porte.

L’ex-commandant en chef de L’USGPN, Dimitri Hérard, avait décliné l’invitation de Me BedFord Claude, arguant qu’il a été frappé par des mesures conservatoires suivies des mesures d’interdiction de quitter le pays par tous les moyens.